- Nos analyses -
 
 Economistes & Sites Web 
 
Accueil
Français Ciesint

Mieux vaut découvrir la vérité avant de s'y heurter

English
 
 Statistiques & Graphiques 
 

Société

Article sélectionné

Notes

Un monde de fous

Ouvrir les yeux

Réflexion sur la situation actuelle

Créer une société dans laquelle l'humain a sa place

Quelle attitude face à un problème?

Valeur et portée de l'éducation

La vie n'est pas ce qu'on pense quand on est jeune

Hypocrisie des apparences.

Sociétés et motivations

La psychanalyse, découverte à double tranchant

Quelle société ?

Le mal-être social

Nous contacter

Créer une société dans laquelle l'humain a sa place

Une société dans laquelle l'humain a sa place est une société dans laquelle l'homme et la femme peuvent parler librement de tous les sujets sans susciter de réactions non réfléchies, impulsives, dans laquelle les enfants peuvent aborder toutes les questions avec leurs parents sans craindre la répression, dans laquelle les relations entre les individus permettent un véritable dialogue pour chercher les meilleures solutions aux problèmes de la vie. Qu'avons-nous fait de la société en Occident ?

    Une jungle 0ù règne la plus féroce compétition pour accéder à l'argent, le nouveau dieu de notre civilisation. Dans quel but ? Vivre plus sainement ? Avec tous les produits chimiques et traitement divers qui envahissent notre alimentation et même jusqu'à l'air que l'on respire ? Avec toutes les fraudes sur les produits alimentaires ? Améliorer les soins de santé ? Avec l'alcool, les divers exitants pour faire face aux stress du travail, de la vie ? Les réductions des budgets pour la santé ?

    Dans le but d'améliorer les relations humaines ? Alors que l'éducation, les médias, l'organisation sociale, privilégient le spontané, l'action sur base du ressenti immédiat, des pulsions internes et surtout sans essayer d'en comprendre l'origine ? Alors que tout est fait pour créer le maxium de tensions dans les relations entre hommes et femmes, étrangers et nationaux, notre culture et d'autres, bref pour diviser pour régner ?  L'individu d'aujourd'hui est programmé pour consommer, paraître et non pour comprendre,  non pour tenir compte de la rareté des ressources, de l'effet de la pollution sur la vie de tous les êtres et donc la nôtre, de la complexité du tissu industriel et technologique et de l'interdépendance qui en résulte. "Je pense donc je suis" est devenu "je dépense donc je suis" !

Pour assurer leur pouvoir, les classes dirigeantes ont tout fait pour créer des individus impulsifs, privilégiant la jouissance et le très court terme. Moins les gens se forment,  réfléchissent, essayent de comprendre et moins ils risquent de remettre le système en cause et plus il seront facile à manipuler. L'humain est biologiquement capable d'atteindre un niveau elevé de compréhension et de conscience du monde qui l'entoure. Réduire au maximum cette faculté a été un des objectifs principaux du pouvoir. Cet objectif est atteint, la caste au pouvoir n'est pas trop menacée de l'intérieur. Mais sur le plan de la qualité et de l'efficacité de l'économie réelle qui forme malgré tout la base de l'existence de nos sociétés comme sur le plan de la dégradation des relations sociales la fin de l'intérêt pour la collectivité a eu des répercussions dramatiques. L'économie réelle occidentale est en chute libre. On continue à consommer beaucoup plus que ce que nous produisons, mais pour combien de temps encore ?

Nous avons perdu conscience que le niveau de vie atteint aujourd'hui est le résultat d'une évolution plus que millénaire, du travail et des efforts des civilisations qui nous ont précédé, de même pour l'évolution de la vie sur terre, depuis les végétaux qui servent de base directe ou indirecte à notre alimentation jusqu'à l'air que nous respirons. Nous avons hérité de cette richesse créée par les civilisations passées, par la nature mais nous nous comportons comme des enfants gâtés qui ayant hérité d'une fortune de leurs parents la gaspille. Toutefois, la différence est que cette richesse héritée du passé ne nous appartient pas, nous en avons seulement l'usage avant de la transmettre à nos enfants.
Qu'allons-nous leur laisser ? Une planète contaminée par les pesticides, les produits chimiques et les radiations ?  Une économie axée sur le militaire parce que cela permet à certains de disposer d'une plus grande partie des ressources disponibles ? Des guerres sans fin dont les victimes se vengeront tôt ou tard ? Une économie réelle en train de se désintégrer ? Des relations humaines perverties par les grands médias au service du pouvoir ?

CIESINT   Publié le 2014-11-13   Nombre de lectures 15237

Copyright : vous pouvez reproduire cet article à condition de mentionner l'auteur et de créer un lien vers ce site.



Nos publications

Les derniers développements du site (génération de pdf lors de commandes) ont été achevés. Un autre projet en cours avec une technologie similaire a également été terminé. La crise déclenchée par le coronavirus a été la cause d'un retard important au niveau de mes projets. - 2020-04-05