- Nos analyses -
 
 Economistes & Sites Web 
 
Accueil
Français Ciesint

Mieux vaut découvrir la vérité avant de s'y heurter

English
 
 Statistiques & Graphiques 
 

Société

Article sélectionné

Notes

Un monde de fous

Ouvrir les yeux

Réflexion sur la situation actuelle

Créer une société dans laquelle l'humain a sa place

Quelle attitude face à un problème?

Valeur et portée de l'éducation

La vie n'est pas ce qu'on pense quand on est jeune

Hypocrisie des apparences.

Sociétés et motivations

La psychanalyse, découverte à double tranchant

Quelle société ?

Le mal-être social

Nous contacter

La vie n'est pas ce qu'on pense quand on est jeune

Ce que pensent les jeunes dépend du milieu social dans lequel ils vivent mais aussi s'il s'agit d'une fille ou d'un garçon...

Chez les garçons, le rêve le plus fréquent, c'est d'avoir un bon travail c'est-à-dire surtout un travail qui paye bien et si possible pas trop dur physiquement ni trop salissant. Le but n'est pas le travail en lui-même mais l'argent obtenu, éventuellement le statut social associé. Pour quoi faire ? Par exemple, acheter une belle voiture pour draguer les filles, montrer aux autres qu'on a réussi, éventuellement faire la fête.

L'idée que les jeunes se font d'un bon travail dépend du milieu social dont ils sont issus, plus rarement de leur expérience personnelle. Pour certains, il s'agira d'un emploi lié à une qualification professionnelle, pour d'autres d'un travail qui nécessite un diplôme universitaire. Mais pour tous le début de la vie professionnelle c'est le plus souvent la découverte de la différence entre mythe et réalité.

Tu crois qu'en travaillant vite et bien, tu seras récompensé et puis tu découvres que le seul résultat sera qu'on te demandera encore plus d'efforts. Tu découvriras vite que tu travailles au service de tes chefs dont le but est d'extraire le maximum de bénéfices (financiers, politiques, etc..) de ton travail. Mais pire encore, tu finiras par comprendre que quelle que soit la qualité de ton travail, satisfaire l'ego de tes chefs sera encore plus important que les résultats réels dans ton activité. Vas à l'encontre de celui-ci et tu verras que malgré tes bons résultats ils n'hésiteront pas à te contrer, voire à te congédier ou plutôt à procéder à un harcèlement tel que cela te donne l'envie de partir, même si ton départ peut leur coûter cher. La croyance en la récompense pour un travail bien fait cèdera la place à la découverte de l'importance d'être bien vu, d'entretenir les bonnes relations, de flatter l'ego des supérieurs. Même après de longues années de bons et loyaux services, tu verras que le « nouveau chef » n'hésitera pas à te mettre de côté simplement pour pouvoir présenter de meilleurs chiffres à ses propres supérieurs. C'est alors la découverte du chacun pour soi, de la recherche de l'intérêt à court terme, la découverte que l'efficacité du travail, voire de l'entreprise est un élément très secondaire. Ce qui prime avant tout est l'intérêt immédiat de la hiérarchie. Fini le mythe de la recherche de l'efficacité... Tu comprendras enfin pourquoi les employés plus âgés n'ont plus aucune motivation pour leur travail, pourquoi ils viennent pour vendre une partie de leur temps pour en obtenir le maximum de bénéfice pour eux-mêmes et pourquoi les autres activités du service dans lequel ils oeuvrent ne les intéressent que s'ils peuvent en retirer un bénéfice. Tu comprendras pourquoi pour eux la vie commence après le boulot, le week-end ou pendant les congés...

Peut-être, si tu cherches un peu plus à comprendre, tu verras que ce n'est pas en travaillant qu'on devient riche, mais en spéculant dans l'immobilier ou la finance... En creusant encore un peu plus tu verras que ce que gagnent les financiers n'a aucune relation avec ce que gagnent ceux qui travaillent, quel que soit leur emploi...

Avec le travail tu découvriras les impôts et autres prélèvements faits par l'État, pour ton bien te dira-t-on, afin de payer le système de santé, d'éducation, les infrastructures, etc... Jusqu'au jour où tu te rendras compte qu'en réalité tes impôts servent à payer des intérêts aux banques qui fabriquent à volonté l'argent « prêté » aux gouvernements... comme si ceux-ci étaient incapables de gérer eux-mêmes l'impression des billets, la fabrication des pièces de monnaie ou plus simplement les écritures dans les ordinateurs qui le plus souvent sont à la base de la création de l'argent. Alors tu comprendras que les politiciens travaillent en réalité pour ceux qui leur «prêtent» l'argent et non pour l'intérêt du pays.... Encore une illusion perdue

Il reste les relations sociales me diras-tu ? Jusqu'au jour où tu découvriras que l'argent, le statut social jouent un rôle plus important que tu ne le croyais. Au fil du temps, le cercle de tes amis se réduira puis ce sera le tour des problèmes familiaux, des divorces, des accidents, des maladies mais aussi de la dépression qui s'étend dans un cercle de plus en plus large avec l'âge avec son cortège d'antidépresseurs et d'alcool. Bientôt tu n'auras plus grand chose de commun avec ceux qui se sont arrêtés en chemin en cessant de se poser des questions, de vouloir comprendre, de vivre.

A propos des relations familiales.... Tu croyais en l'amour comme on le présente idéalisé dans les films et les romans... Mais si tu es un garçon tu auras découvert que les filles cherchent un nid, un homme qui leur garantit le niveau de vie que leur milieu social les a amenées à imaginer. Si tu es une fille tu seras stupéfaite de voir que les hommes n'ont pas la même vision de la vie que les femmes. Alors il faut espérer que tu auras trouvé l'âme soeur qui cherche à te comprendre et avec qui tu essaies de faire face aux problèmes de la vie. Sinon cela risque d'être l'enfer avec d'incessantes disputes dès que les deux sont ensemble ou au mieux le purgatoire, chacun vivant sa vie de son côté. Bonjour les frustrations affectives et sexuelles... Et les relations à l'âge de la pension ? ...

Bref tu auras découvert que la vie, la société n'ont rien à voir avec ce que ton éducation et les médias t'avaient présenté... Alors il te faudra tout repenser, tout réinventer, s'il n'est pas trop tard.

CIESINT   Publié le 2014-05-26   Nombre de lectures 13355

Copyright : vous pouvez reproduire cet article à condition de mentionner l'auteur et de créer un lien vers ce site.



Nos publications

Les derniers développements du site (génération de pdf lors de commandes) ont été achevés. Un autre projet en cours avec une technologie similaire a également été terminé. La crise déclenchée par le coronavirus a été la cause d'un retard important au niveau de mes projets. - 2020-04-05